Journal Algérien sur Internet

EN: Kheïrredine Madoui adjoint d'Alcaraz, c'est fait!

Créer: 04/29/2017 - 12:24
Kheireddine Madoui

Kheïrredine Madoui sera intronisé dans les toutes prochaines heures comme nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football A' et coach adjoint du nouveau sélectionneur national, l'Espagnol Lucas Alcaraz. Selon les informations en notre possession, le président de la Fédération algérienne de football, Kheïrredine Zetchi, annoncera officiellement la désignation du coach du leader du championnat de Ligue 1 Mobilis dans le staff technique des Verts, à l'issue de la réunion du bureau fédéral prévue pour demain.

Kheïrredine Madoui sera intronisé dans les toutes prochaines heures comme nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football A' et coach adjoint du nouveau sélectionneur national, l'Espagnol Lucas Alcaraz. Selon les informations en notre possession, le président de la Fédération algérienne de football, Kheïrredine Zetchi, annoncera officiellement la désignation du coach du leader du championnat de Ligue 1 Mobilis dans le staff technique des Verts, à l'issue de la réunion du bureau fédéral prévue pour demain.

L'ex-montor d'Al-Wihda aura également pour mission de diriger la sélection nationale des locaux qui prépare les éliminatoires de la CHAN 2018 au Kenya avec en point de mire la double confrontation contre la Libye. Bien que plusieurs noms d'anciens internationaux ont été annoncés pour faire partie du staff technique élargi de l'équipe nationale de football comme cela a été envisagé depuis qu'il s'est attaché les services de Lucas Alcaraz, tel Zeghdoud, Cherif El-Ouazani, Belatoui et même Saïb, le nouveau patron de la FAF a jeté finalement son dévolu sur le technicien sétifien qui a fait de lui une priorité comme c'était le cas pour Mohamed Raouraoua, l'ancien président de la FAF, qui voulait aussi lui confier les mêmes tâches au cas où il venait à postuler à un nouveau mandat. Interrogé à ce propos à l'issue du match amical qui a opposé l'ESS au DRBT disputé, jeudi, au stade du 8-Mai-1945, Madoui n'a ni confirmé ni démenti l'information, se contentant de répéter la même chose, c'est-à-dire qu'il n'a reçu pour le moment aucun contact officiel en ce sens au moment où on parle des discussions qu'il aurait déjà eues avec le responsable des équipes nationales, Hakim Medane. Les deux hommes auraient abordé plusieurs points relatifs à l'aspect financier et les prérogatives de chaque membre du staff technique de l'équipe nationale puisque Alcaraz a ramené avec lui un adjoint et un préparateur physique en les personnes de Jesus Canadas et Miguel Angel Campos, et ce, en attendant que tout soit clair une fois que l'installation de Madoui sera officielle.

En effet, il n'est un secret pour personne que l'entraîneur champion d'Afrique 2014 ne veut pas se contenter du rôle d'un simple figurant dans le staff du technicien espagnol comme ce fut le cas pour Neghiz avec Gourcuff ou encore Tasfaout sous l'ère d'Halilhodzic. On évoque à ce titre une réunion au courant de cette semaine entre les différentes parties pour tirer tout au clair. D'ailleurs, c'est l'un des points les plus importants qu'avait posés le coach Madoui à son interlocuteur au cours de leurs discussions. En parallèle, le premier responsable de la FAF tente de son côté de trouver un compromis avec le président de l'ESS Hassen Hamar lequel ayant eu vent d'un éventuel départ de son entraîneur est monté au créneau pour annoncer qu'il est hors de question de laisser partir Madoui à ce moment de la saison, en justifiant les challenges qui attendent son équipe en course pour le titre de champion d'Algérie et qualifiée également pour le dernier carré de Dame coupe. "Si départ aura lieu, il ne se fera qu'une fois la saison terminée", a-t-il déclaré à ce titre.

par Farès Rouibah, Liberté